mercredi 5 juillet 2017

 Le Cycle des Démons 
L'Homme-Rune
 de Peter V. Brett

« Arlen se mit à lire avidement et se demanda même comment il avait pu s'en passer toute sa vie ...»

Edition : Milady
Genre : Fantasy
Date de parution : 2 octobre  2009
Résumé :

« Dans le monde du jeune Arlen, dès que le soleil se couche, les démons sortent de terre et dévorent les êtres vivants. Leur seul espoir de survie est de s'abriter derrière des runes magiques. Seule une poignée de Messagers bravent la nuit pour relier les hameaux dont les habitants ne s'éloignent jamais. 
Mais lorsqu'une terrible tragédie le frappe, le jeune Arlen décide qu'il ne veut plus vivre dans la peur : il quitte sa ferme et part sur les routes en quête d'un moyen de se battre contre les démons et de les vaincre. »

Mon Avis:

Ce livre suit les histoires de trois personnages. Arlen, le fils d’un fermier de Val Tibbet qui rêve de ne plus avoir à se cacher des démons une fois la nuit tombée. Leesha, une jeune villageoise du Creux rêvant de quitter sa vie ordinaire et Rojer, un jeune orphelin, qui développe un réel talent pour  le violon et dont le rêve est de devenir Jongleur, comme son Maître.

Le tome commence avec les aventures d’Arlen, on suit ce jeune garçon dans sa vie à la ferme, on découvre ses rêves, ses peurs et les Chtoniens. Des démons qui surgissent des entrailles de la terre une fois le soleil couché. Je pensais que le roman tournerait autour de ce seul personnage et j’ai eu la surprise de découvrir Leesha et Rojer, tout aussi attachants qu’Arlen.
L’histoire de Leesha  est poignante, émouvante même. On découvre une adolescente rêvant d’un beau mariage, d’un mari aimant et d’enfants, mais face à la bêtise de celui qui lui est promis, elle changera totalement d’ambition et se révèlera, à mesure des pages, plus forte qu’on ne la croyait.
Le passé de Rojer est le plus triste. Orphelin à trois ans, il assiste à l’attaque des Démons qui tuent ses parents. Maître Arrick, un jongleur au service du Duc, élève alors l’enfant comme le sien et lui transmet ses connaissances sur le métier. Il développe un véritable don pour le violon. Don qui lui sauvera plus d'une fois la vie.
L’intrigue se déroule sur une quinzaine d’année, ce qui nous permet de voir l’évolution de leurs caractères au fil des pages.

Ce tome est une excellente surprise et pourtant il s’agit du premier roman de Peter V. Brett. Et il attaque fort ! J’ai dévoré les pages, appréciant les changements de personnage, angoissant face à leur parcours et aux épreuves sur leurs chemins. L’histoire sur les démons est vraiment intéressante, on veut en savoir plus sur eux. Mais plus que tout, on veut connaitre l’avenir d’Arlen, Leesha et Rojer. L’écriture est fluide et l’intrigue avance sans que l’on soit plongé dans des pavés de descriptions inutiles.


✧ En bref, une fois terminé, on veut lire la suite et ça, c’est déjà un signe de réussite ! ✦

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire